PODCAST

FICA Vesoul

Recherche :
Vous êtes ici : Thématique » Articles Inalco 2013

Hommage À Leslie Cheung - Le syndicat du crime

Un film de John Woo (Hong-Kong, 1986)

Par Cécile Jeune

Une histoire presque banale de mafia hongkongaise avec trafic de faux billets, de drogue, des règlements de compte… dans laquelle deux frères s’affrontent, l’un est flic, l’autre truand.

C’est en même temps un vrai film de garçons, avec des « vrais » méchants, avec des scènes de rixes, de fusillades, quelques scènes bien sanglantes avec des têtes qui explosent… mais, et c’est probablement ce qui en fait sa réussite, un film presque léger avec des scènes drôles, tenant presque de gags, comme par exemple la bagarre du début entre le père malade, le fils policier et sa copine, elle arrive avec un couteau et décolle lorsque le méchant lui met une baffe, ou bien la scène du concours de violoncelle au conservatoire qui relève vraiment du sketch.

Les thèmes que l’on retrouve ici comme dans tout film de gangsters sont la trahison, la vengeance, le pardon et l’honneur. Mais il a en plus des valeurs morales telles que l’amitié et la loyauté, notamment entre Mark et Ho Tse, les deux gangsters.

Chow Yun Fat dans ce film est particulièrement touchant, drôle, sexy, voire même attendrissant, surtout lorsqu’il boîte. Le discours qu’il fait à Kit, le petit frère policier, dans la scène finale est réellement émouvant. Son retour en bateau pour voler au secours de Ho Tse en faisant exploser au passage quelques dizaines de méchants est magnifique ! Il n’abandonnerait pour rien au monde son ami, quitte à en perdre la vie.

Les trois comédiens principaux (Chow Yun-Fat, Leslie Cheung, et Ti Lung) sont incroyables, même si un tel casting pouvait paraître complètement improbable à l’époque. John Woo s’impose grâce au Syndicat du crime comme un des meilleurs réalisateurs hongkongais, et lance avec le succès de ce film un nouveau genre de « polar romantique » qui en inspirera beaucoup d’autres.

Leslie Cheung, mis à l’honneur cette année au FICA pour l’anniversaire des 10 ans de sa mort (il s’est suicidé en 2003), nous dévoile dans ce film, qui est un de ses premiers rôles, tout son talent. Malgré son rôle assez énervant de petit frère entêté, de policier justicier qui ne pense qu’à sa carrière, de fiancé maladroit et négligent, il s’avère être drôle, attachant et terriblement beau.


Autour de ce film : bande-annonce.

Image extraite du film : tous droits réservés.