PODCAST

FICA Vesoul

Recherche :
Vous êtes ici : Volet pédagogique

Traduction

Pour contribuer à valoriser les métiers de la traduction, l’INALCO s’est doté en 2010 d’un master professionnalisant en traduction et rédaction multilingue (TRM). Son ambition : offrir aux étudiants en langues orientales une formation digne de celles prodiguées pour les grandes langues européennes dans des écoles comme l’ESIT ou l’ISIT. Cette formation porte essentiellement sur la traduction dite « pragmatique », c’est-à-dire non littéraire, mais une initiation aux techniques de l’interprétation et de l’adaptation audiovisuelle est également proposée aux étudiants. Car s’il existe un petit nombre de masters en traduction et adaptation cinématographique en France, notamment à Lille, Nice ou Strasbourg, la diversité linguistique n’est pas leur fort et l’anglais continue d’y régner en maître. Le résultat : les amateurs de cinéma chinois, russe, japonais, coréen ou arabe risquent de se contenter encore longtemps de sous-titres réalisés par des amateurs non formés (on pense aux fameux fan-subbers) ou des professionnels ne connaissant pas la langue de la VO.

Master TRM Inalco

L’INALCO est un partenaire de longue date du FICA et aspire à faire profiter le festival de son savoir-faire. On peut espérer qu’un jour, tous les films en compétition auront été sous-titrés par des étudiants-stagiaires en voie de professionnalisation, rompus aux techniques de l’adaptation audiovisuelle et capables de rendre toutes les finesses de la version originale. D’autres formes de collaboration sont également envisageables, comme l’envoi d’apprentis interprètes pour les conférences de presse et échanges des réalisateurs avec le public. Un fonds considérable d’entretiens en langues orientales a également été constitué par l’INALCO, qui, chaque année, rencontre les invités du festival. Ces documents sont en cours d’adaptation par le master TRM. Formons des vœux pour que la 20e édition du Festival international des Cinémas d’Asie voie se renforcer les liens avec son partenaire naturel qu’est l’INALCO.